Skip to content Skip to footer

[Tutoriel] je suis un MEDIC

Community News Forums LA COMMUNAUTÉ FRANCOPHONE Les tutoriaux [Tutoriel] je suis un MEDIC

  • Ce sujet contient 4 réponses, 4 participants et a été mis à jour pour la dernière fois par Avatar de l’utilisateurFlantier, le il y a 8 années.
Vous lisez 4 fils de discussion
  • Auteur
    Messages
    • #351
      Avatar de l’utilisateurPostMortum666
      Participant

      Un petit guide sans prétention sur le métier de MEDIC dans SQUAD.
      Je n’ai pas toutes les réponses au bon MEDIC, je fais encore plein de boulettes en étant MEDIC, mais je pense que ces recommandations sont de bons sens pour être efficace.

      1° Quels sont les rôles du MEDIC ?
      Le joueur qui choisi MEDIC devra assumer un rôle d’Assist en jeu. Ce type de gameplay est parfois ingrat et souvent mal récompensé en jeu.
      Si votre seule préoccupation est de sortir premier au kill, évitez de prendre MEDIC. Par contre si vous savez vous mettre au service d’un groupe de joueurs, ce rôle est fait pour vous.
      Bien que le rôle s’appelle MEDIC, vous ne serez pas cantonnés qu’à cette fonction dans la partie. En effet les affrontements n’étant pas une garantie, votre Squad peut passer la majeure partie de son temps sans subir un tir ennemi.

      Le gameplay du MEDIC doit donc s’adapter à la situation (phase dans le jeu).

      2° Le bon rôle adapté à la bonne situation

      Situation de mouvement de la Squad :
      Le MEDIC aura un rôle d’observateur. Il peut prendre position sur un point haut lui permettant de voir loin le chemin que sa Squad va emprunter.
      Il reportera les ennemis potentiels, FOB détectée et toute anomalie sujette à bloquer la progression de la Squad.
      Le MEDIC ayant une longue portée de vue avec ses jumelles, il convient de bien appréhender les distances afin d’effectuer des reports de situation conforme à la distance et à l’intérêt que cela a pour la Squad ou la stratégie nécessaire pour toutes les Squads (info transmise au Squad Leader pour transmission).

      Situation de construction de FOB :
      Le MEDIC est le premier soldat qui devra déployer en priorité sa pelle pour consolider les défenses. Les autres soldats ayant des rôles de défenses de la fortification.

      Situation de combat :
      Le MEDIC assume son plein rôle au milieu des situations de combat. C’est lors de cette phase que le MEDIC aura à assumer la plus grosse responsabilité de sa Squad afin de la maintenir en vie et d’économiser de nombreux tickets.

      3° Focus sur le travail en binôme
      La majorité des Squad Leader souhaitent deux MEDICS dans leur Squad. Dans une telle situation il est nécessaire que les deux MEDICS se répartissent les rôles (observateur ou avec la Squad en progression par exemple).
      Il est impératif que les deux MEDICS ne soient pas ensemble à porter d’une même grenade.
      Et qu’ils ne soignent pas le même soldat.

      4° Les mouvement / placements
      Les MEDICS doivent se répartir la couverture de la zone de combat de sorte à assurer une efficacité maximale avec une prise de risque minimum.

      La phase de progression de la Squad en colonne :
      Si les deux MEDICS font partis de la colonne le 1er se place au milieu de la colonne et le 2e en avant-dernière position de la colonne.
      Si un MEDIC est en position d’observation, le 2e prendra l’avant dernière position de la colonne.

      La phase de combat en ligne :
      En régle générale il est préférable de garder un 1er MEDIC en retrait avec un autre soldat de soutien (machine gun par exemple).
      Le 2e MEDIC prendra possession à couvert dans la ligne sans se mettre au premier plan.
      Les deux MEDICS sont positionnés de sorte à couvrir chacun un côté de la colonne (50% chacun).

      La phase de combat en sous groupe :
      Cette phase est souvent décidée par le Squad Leader sauf imprévu lié à une situation de combat d’urgence. C’est lui qui choisi les hommes qui participent aux groupes.
      Généralement le Squad Leader garde avec le groupe principe les deux MEDICS.
      En cas de présence d’un seul MEDIC, il n’est jamais envoyé avec le groupe en détachement.

      L’embuscade :

      Il arrive que la Squad subisse de lourdes pertes dans des situations de combat assez tendues et défavorables.
      Le MEDIC le plus à l’arrière devra survivre en priorité en s’éloignant vers l’arrière.
      Si le combat est engagé par l’arrière, c’est le MEDIC central qui progressera plus loin pour se mettre à couvert vers l’avant.
      Le but étant de garantir la survie d’un MEDIC en vue de relever les coéquipiers.
      Le Squad Leader peut avoir tendance à rejoindre le MEDIC pour garantir un Rally Point de secours en urgence.

      La phase de prise d’un bâtiment :
      En tant que MEDIC votre rôle n’est surtout pas de monter à l’assaut. Dans l’éventualité où vous êtes collés à l’un des murs d’enceinte, éloignez vous des portes pour éviter les zones d’effet des grenades. Gardez un œil derrière vous quand personne ne couvre les arrières.

      La phase de défense d’un bâtiment :
      Le MEDIC doit toujours se positionner dans un angle mort de tir ennemi. Soyez attentif aux hauteurs environnantes, évitez les encadrements de fenêtres et coin de porte.
      Une fois le contact ou les combats commencés, ne jamais se rendre sur un toit pour faire de l’observation : c’est trop tard et bien trop risqué.

      5° Comment effectuer les soins ?
      Plusieurs erreurs sont commises par tous les MEDICS, débutants comme confirmés.
      – Ne jamais soigner un soldat à découvert même si la situation semble sécurisée : on a le temps ;
      – Ne jamais se précipiter pour soigner un soldat qui vient de tomber au sol  : prendre le temps d’analyser la situation de combat ;
      – Ne jamais soigner un soldat tombé au sol à découvert sans utiliser la fumigène : sinon c’est cadeau pour les snipers ennemis ;
      – Ne jamais se précipiter sur un joueur pour remonter sa vie quand il a perdu -20% en situation de combat : au risque de s’exposer à une rafale ou une explosion ;
      – Ne pas dépenser un bandage sur un soldat encore vivant qui peut appliquer un bandage lui même : il mourra avant vous normalement. Autant qu’il utilise son bandage ;
      – Ne jamais soigner un autre soldat d’une autre Squad avant de soigner ses propres soldats : vous avez la visibilité de la situation de 8 autres coéquipiers alors que l’autre Squad vous ne savez rien de leur situation (MEDIC en cours de mouvement, abandon du soldat sur le terrain) ;
      – Ne pas oublier de confirmer en audio local “Don’t Give up” à son patient : ça évite de dépenser un bandage pour rien et de perdre un ticket ;
      – Ne pas oublier de demander à un soldat sévèrement blessé de venir vers vous plutôt que de le rejoindre : c’est plus facile au soldat de venir à couvert que de sortir d’un couvert ;
      – De ne jamais commencer à soigner sans s’assurer un couvert dans le dos ( un allié, un mur ou en étant face à l’action) : autant éviter d’en prendre une derrière les oreilles.

      Voilà en espérant vous avoir donné l’envie de joueur MEDIC.

    • #1771
      Avatar de l’utilisateurBananeSplit
      Participant

      salut

      Bravo ça fait plaisir à lire!!

      Je pense que même ceux qui ne jouent pas médic, devraient lire ton texte pour comprendre pourquoi le médic ne peut pas venir tout le temps dés qu’on l’appelle.

      Bref qu’une chose à rajouter: Un médic mort ne sert à rien!! xD

      A+

       

    • #1772
      Avatar de l’utilisateurAdams
      Participant

      Super Tuto.

      Un bon concentré de la fonction qui en aidera surment plus d’un qu’il soit médecin ou autre.

    • #1773
      Avatar de l’utilisateurPostMortum666
      Participant

      Merci pour vos retours positifs sur ce petit texte.

    • #1774
      Avatar de l’utilisateurFlantier
      Participant

      Très bon tuto enrichissant !!

      On pourrait rajouter
      Essayer autant que possible d’avoir la couverture d’un allié avant de ce lancer dans une réanimation. J’entends par la prévenir un allié du déplacement qui va être effectué pour réanimer la personne, pour qu’il regarde du bon côter et couvre le bon angle. Il vaux mieux attendre 1-2minutes de plus un allié pour une couverture plutôt que de ce lancer seul dans le sauvetage. Donc patience et analyse du terrain de rigueur !

      Je dis ça par expérience ayant plusieurs fois fais l’erreur de tenter des rez sans forcement prévenir les alliés en vie que j’ai besoin d’une couverture (même si ça parait logique pour moi ^^’ les alliés ne regarde pas forcement dans la bonne direction pour couvrir).
      Plusieurs fois je me suis retrouvé avec mon bandage à la main et un ennemi qui apparait 5-10m devant moi, le temps de dégainer l’arme il est trop tard. Avec une couverture cela ne serait jamais arrivé.

Vous lisez 4 fils de discussion
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.